La fintech Oyst veut imposer les commandes en un clic, Actu - Les Echos Business

La fintech oyst veut imposer les commandes en un clic, actu - les echos business

À terme, Oyst lancera un algorithme qui anticipe les attentes du consommateur, en repérant certaines choses. Sur son secteur, la start-up ne fait pas face à une concurrence directe et fera tout pour maintenir cette avance. Selon Oyst, les nouvelles générations sont tout à fait disposées à adopter ce type de technologies innovantes. Le commerce en ligne est actuellement un marché de 70 milliards d’euros dans l'Hexagone et 1 500 milliards dans le monde.

Une société partagée entre deux capitales

Plusieurs millions d’euros ont été investis pour la création d’Oyst, et d'ici peu, trois autres suivront aussi. La société a été présentée au salon du e-commerce de Paris, en 2016. Depuis le début de l'année 2017, Oyst a pris possession de ses nouveaux bureaux, à Paris.

Quelques précisions sur le principe du paiement en un clic

L'intégralité des données concernant la clientèle est stockée préalablement par la solution développée par Oyst. Grâce à la start-up, le processus d’achat se résume à un seul clic. Cette solution ambitieuse proposée par Oyst s'utilise sur n'importe quel format de publicité et depuis n'importe quel site e-commerce. Le client, dès son premier achat sur un site internet, voit son portefeuille électronique créé automatiquement.

Selon Julien Foussard, cofondateur d'Oyst, un entrepreneur doit avoir deux qualités : le courage et l'ambition. La société est l'unique plateforme de conversion qui s'intéresse aussi bien aux sites marchands qu’aux clients. La société vise à ne pas générer seulement des clics, mais des ventes effectives. Paiement en ligne, web marketing et e-commerce : Oyst s’attaque à 3 secteurs et à la chaîne de valeur la plus importante d'internet.

Autres articles